Search

Voor informatie in het Nederlands

Emploi » Chômage » La carte de contrôle en Belgique : Votre allié pour profiter de l’indemnité de chômage

La carte de contrôle en Belgique : Votre allié pour profiter de l’indemnité de chômage

Par IntFormalities
Mise à jour le 10 février 2024
Temps de lecture estimé : 6 minutes

Souhaitez-vous recevoir votre indemnité de chômage ? Durant cette période, il est difficile de subvenir à ses besoins. C’est pourquoi la sécurité sociale prévoit une indemnisation durant cette situation difficile. Pour en bénéficier, vous devez impérativement renseigner votre carte de chômage complet ou temporaire. Pour ce faire, Aide-sociale.be répond à toutes vos questions.

La carte de contrôle assure aux personnes en chômage complet ou temporaire une indemnisation mensuelle
La carte de contrôle assure aux personnes en chômage complet ou temporaire une indemnisation mensuelle

Qu’est-ce que la carte de contrôle ?

La carte de contrôle, appelée également carte de chômage, représente un service en ligne assurée par la sécurité sociale, en faveur des personnes en situation de chômage temporaire ou complet, afin qu’elles soient contrôlées et indemnisées. En effet, la carte de contrôle comporte un calendrier du mois en cours, permettant de mentionner les jours de travail, de maladie, de vacances ou encore ceux de chômage.

Toute personne qui se retrouve au chômage (complet ou temporaire) doit présenter cette carte, quelle que soit l’industrie où elle travaille. En effet, le renseignement de la carte de contrôle, dans ce cas, fait partie des obligations légales.

Pourquoi demander la carte de contrôle ?

En tant que demandeur d’emploi, vous devez impérativement renseigner la carte de chômage chaque mois jusqu’à vos 60 ans, afin que l’organisme de paiement vous indemnise.

Dès que vous déposez votre carte de contrôle du mois qui a pris fin, en version papier ou en celle électronique, les responsables vérifient que vous êtes en situation de chômage pour vous donner le droit de bénéficier des allocations prévues à cet effet. Ainsi, le risque d’erreur s’avère être plus faible, dans le cadre des droits des travailleurs belges.

Comment effectuer la demande de la carte de contrôle ?

La carte de contrôle chômage temporaire (eC3.2)

Version électronique

Pour renseigner votre carte de contrôle électronique chômage temporaire, vous devez soit accéder au formulaire de la carte de contrôle chômage temporaire en accédant au site de la Sécurité Sociale, soit télécharger l’application eC3 disponible sur Play Store et App Store gratuitement.  

Dès lors, vous n’aurez qu’à vous identifier à l’aide de l’un des moyens suivants :

Une fois que vous êtes connecté(e), vous serez en mesure de consulter, renseigner ou encore modifier vos informations relatives à votre carte de contrôle électronique chômage temporaire.

Version papier

Si vous préférez demander votre carte de contrôle chômage temporaire en version papier, il est possible de vous déplacer à l’organisme de paiement auquel vous êtes affilié (la CAPAC ou un organisme rattaché à un syndicat, notamment la CSC, la FGTB ou la CGSLB) ; afin de demander votre carte de pointage.

La carte de contrôle chômage complet (eC3)

Version électronique

Cette carte de contrôle électronique est disponible sur le portail de la Sécurité sociale ou encore sur l’application mobile gratuite eC3, disponible sur le Play Store (Android) ou encore sur l’App Store (iOS).

Version papier

Pour ceux désirant procéder en version papier, vous pouvez demander votre carte de pointage, en vous affiliant à un organisme de paiement, notamment la CAPAC ou encore un organisme rattaché à un syndicat, à savoir la CSC, la FGTB ou la CGSLB.

Comment renseigner la carte de contrôle ?

Que vous ayez opté pour la version électronique ou celle en papier, et que vous soyez en chômage temporaire ou complet, la façon de renseigner votre carte de contrôle est la même.

  • Si vous êtes au chômage, ne noircissez pas la case ;
  • Si vous travaillez, noircissez la case avant de procéder à votre travail (bien que ce soit durant le week-end ou pendant les jours fériés) ;
  • Si vous vous retrouvez en cas de maladie, de repos d’accouchement ou encore d’accident, vous mettez des ‘M’ ;
  • Si vous êtes en vacances, vous mentionnez des ‘V’ ;
  • Si vous vous retrouvez dans d’autres cas ne vous accordant pas le droit à une allocation, vous renseignez des ‘A’.

Vous pourriez également être intéressé par notre article sur le stage d’insertion professionnelle.

Durée de traitement, coût et validité

Que vous ayez opté pour la version électronique ou celle en papier en vous déplaçant chez votre organisme payant, vous aurez immédiatement accès à votre carte de chômage afin de la renseigner. Par ailleurs, cette carte est gratuite et demeure valide pendant un mois. Passé ce délai, vous retrouverez automatiquement le calendrier du nouveau mois mis à jour en ligne ou vous pouvez le récupérer sur place.

Dans le cas d’une déclaration inexacte ou de tous types de contrefaçons, des pénalités sont prévues, allant d’une amende de 300 à 6000 euros et/ou d’une peine de prison de 6 mois à 3 ans.

Une indemnisation des jours de chômage

Si vous êtes au chômage, qu’il soit complet ou partiel, vous devez impérativement procéder à la demande de votre carte de contrôle.Si vous avez plus de questions, il est possible de les poser aux responsables de la sécurité sociale au numéro 02 511 51 51 ( de 7 à 20h, du lundi au vendredi).

Partager l'article

IntFormalities

IntFormalities

Vous pourriez aussi aimer ...

DITES-NOUS VOS SUGGESTIONS !

Utilisez notre formulaire de contact pour nous indiquer les autres sujets qui vous intéresseraient…