Accueil » Logement » Abris d'urgence » Trouver un logement d’urgence en Belgique : la solution qui vous sauve

Trouver un logement d’urgence en Belgique : la solution qui vous sauve

Par IntFormalities
Publié le 28 janvier 2024
Temps de lecture estimé : 6 minutes

Lorsque la situation devient critique et que le toit au-dessus de notre tête est menacé, il est essentiel d’avoir accès à des aides en matière de logement d’urgence. Ainsi, le logement d’urgence est une réalité à laquelle de nombreux individus sont confrontés. Heureusement, grâce aux aides disponibles, il est possible d’obtenir un abri temporaire et de reconstruire sa vie. N’oublions pas que chaque personne mérite un toit sûr et stable.

Conditions, procédure, coût et durée de logement, découvrez tout ce que vous voulez savoir, dans ce qui suit !

Dans quelques situations précaires il est possible de bénéficier dun logement durgence
Dans quelques situations précaires il est possible de bénéficier dun logement durgence

Qu’est-ce qu’un logement d’urgence ?

Le logement d’urgence est une mesure mise en place pour aider les personnes en situation de crise ou en difficulté à trouver un logement stable. Il s’agit de proposer un hébergement temporaire et de fournir un soutien aux personnes en attente d’une solution de logement permanent, suite à une situation d’urgence.

Le logement d’urgence peut être attribué aux ménages durant 6 mois, renouvelables une seule fois.

Qui a droit au logement d’urgence ?

Le logement d’urgence est octroyé dans les situations suivantes :

  • En cas d’un citoyen sans-abri ;
  • Le logement du ménage a été déclaré comme étant insalubre ou inhabitable ;
  • Suite à une expulsion ;
  • A cause d’un conflit familial (comme lors d’une violence domestique ou  conjugale) ;
  • Suite à une catastrophe (explosion, inondation, incendie…) ;
  • L’individu/le ménage ont été reconnues comme étant réfugiés après la demande d’asile et sont tenus, par conséquent, à quitter les centres d’accueil de FEDASIL.

Ainsi, les logements d’urgence sont destinés aux ménages se retrouvant dans une situation de précarité, non pas pour échapper au paiement de loyer quelques mois. Par ailleurs, les logements d’urgence ne sont pas exclusivement réservés aux citoyens belges. Les non-citoyens ou les résidents temporaires peuvent également bénéficier de ces services.

Quels sont les différents types de logements d’urgence ?

La notion de logement d’urgence s’applique aux trois types de logements suivants, présents dans les différentes régions du pays :

Les logements d’urgence subsidiés par l’Etat fédéral

Ces logements sont soutenus financièrement par le Service public fédéral Intégration Sociale, principalement grâce à la répartition des bénéfices de la Loterie Nationale. Seuls les Centres publics d’action sociale (CPAS) sont autorisés à répondre à l’appel à projets lancé dans ce cadre.

Les logements de transit subsidiés par la Wallonie

Les logements de transit subsidiés par la Région wallonne bénéficient d’une subvention régionale dans le cadre du programme pluriannuel d’ancrage communal. Les CPAS, ainsi que d’autres autorités locales, peuvent bénéficier de ces subventions.

Les autres logements dits « d’urgence »

Les autres logements dits « d’urgence » font référence aux logements créés par les autorités locales grâce à leurs propres ressources, comme des legs ou des donations. Il s’agit de logements qui n’ont pas bénéficié d’une subvention spécifique pour leur création, ou pour lesquels la période d’affectation imposée par la subvention est dépassée.

Bien évidemment, les résidents ont le droit à un logement décent et à la protection de leur vie privée. Ils sont également tenus de respecter les règles de conduite et de collaboration au sein de la communauté de logement.

Comment demander un logement d’urgence ?

Pour recevoir de l’aide, vous devriez contacter le CPAS de la commune où vous dormez habituellement. Expliquez-leur votre situation et demandez-leur une assistance.

Par ailleurs, vous pouvez également demander une adresse de référence pour ne pas perdre vos droits et continuer à recevoir votre courrier.

Après votre demande, le CPAS vous contactera pour fixer un rendez-vous pour un entretien afin d’évaluer votre situation et vos besoins .Il est important de se présenter à cet entretien avec tous les documents requis et d’être prêt à répondre aux questions qui vous seront posées.

Pour appuyer votre demande de logement d’urgence, voici une liste générale des documents couramment requis :

  • Pièce d’identité valide (carte d’identité, passeport, titre de séjour) ;
  • Preuve de résidence en Belgique (certificat de résidence, factures de services publics) ;
  • Preuve de revenus (derniers bulletins de salaire, allocations familiales) ;
  • Preuve de dépenses (loyer, factures, dettes) ;
  • Livret de mariage (si le demandeur est marié) ;
  • Tout autre document pertinent pour prouver votre situation précaire (recommandation d’une assistante sociale…).

Si votre demande est approuvée en cas d’éligibilité, le CPAS vous attribuera un logement d’urgence approprié à votre situation, en fonction des logements disponibles.

Autres services de soutien disponibles pour les personnes en situation d’urgence en matière de logement

En plus du logement, d’autres services de soutien sont généralement disponibles pour les personnes en situation d’urgence. Cela peut inclure des services sociaux tels que des conseils, de l’accompagnement, une assistance pour la recherche d’un logement permanent et des programmes d’insertion sociale.

Coût, validité et délai de traitement

Les logements d’urgence sont attribués aux bénéficiaires à titre gratuit. Bien entendu, le délai de traitement de la demande et l’attribution d’un logement d’urgence peuvent varier en fonction des disponibilités et des demandes prioritaires.

Quant à la durée de validité de ce type de logement, celle-ci est de 6 mois, renouvelables une seule fois.

Un abri temporaire pour rebondir vers un avenir plus serein

Désormais, vous n’avez plus aucune excuse pour mettre votre sécurité en danger, si vous n’avez plus accès votre logement, comme explicité dans ce qui précède !

Pour bénéficier d’un logement d’urgence, vous n’avez qu’à prendre contact avec le CPAS de votre commune.

Partager l'article

IntFormalities

IntFormalities

Vous pourriez aussi aimer ...

DITES-NOUS VOS SUGGESTIONS !

Utilisez notre formulaire de contact pour nous indiquer les autres sujets qui vous intéresseraient…